Votre fidèle compagnon a dépassé les 10 ans et, comme la plupart des propriétaires d’animaux, vous avez le réflexe de multiplier ses années de vies par sept afin de connaître son âge « humain ». Erreur ! Jenny Hameurt-Fortineau, vétérinaire à Vern-sur-Seiche, près de Rennes (Ille-et-Vilaine) explique comment calculer correctement l’âge de son chien ou de son chat afin de prévenir tout problème de santé.

Connaître l’âge de la puberté de son animal

Pourquoi vouloir à tout prix convertir l’âge de l’animal en années humaines ? Son âge réel est celui qui le sépare du jour de sa naissance, mais afin de prévenir d’éventuels bobos dus au temps qui passe, il est nécessaire de savoir le comparer au nôtre.


« On se pose surtout la question lorsqu’il vieillit car des maladies liées à l’âge commencent à apparaître. Comparer l’âge de son chien ou de son chat est utilisé dans le but de mettre en œuvre un dépistage », assure la vétérinaire. On détermine l’âge de son chien en fonction du début de sa puberté, idem chez le chat. « La puberté arrive lorsque l’on observe des changements de comportement chez l’animal : il devient plus autonome, les premières chaleurs apparaissent pour les femelles et la production de spermatozoïdes se manifeste pour les mâles. »

En moyenne, le chien et le chat atteignent leur puberté à 6 mois, soit, en âge humain, 12-13 ans. À partir cet instant, convertir les années de son animal devient utile.

Un tableau pour ne plus jamais se tromper

« Nous utilisons un tableau de classification pour connaître l’équivalence de l’âge du chien et du chat, il varie en fonction du poids de l’animal. » En bref, plus un chien est gros et imposant, moins son espérance de vie est importante. Le chat est d’ailleurs en tête de cette longévité. Exit le réflexe de multiplier par sept l’âge de notre animal, « ce n’est pas pertinent », explique la spécialiste.

Ce tableau montre qu’à partir d’un certain âge, l’animal dépasse le « seuil de sénescence » : il faut l’emmener en clinique vétérinaire pour faire un bilan de santé complet. C’est précisément à partir de 12 ans pour un chat, 10 ans pour un chien de moins de 15 kg, 9 ans pour un chien de 15 à 40 kg et 7 ans pour un chien de plus de 40 kg qu’il devient nécessaire de consulter. À partir de cet âge, l’animal vieillit, parfois difficilement, il devient sourd, se fatigue, a un voile opaque sur les yeux, est moins dynamique…

Outre le fait de les emmener régulièrement chez le vétérinaire, le chien et le chat ont besoin d’être stimulés, doivent bouger et manger correctement, après cela, c’est sûr, vous en ferez des Jeanne Calment.