Catégories

Conseils pratiques

Parler à son chien

On peut parler au chien, lui raconter tout ce qu'on veut, il ne comprendra jamais le sens d'une phrase. Cependant, même s'il ne comprend pas, le chien aime entendre la voix de son maître. 
Il saisira très bien le ton de la voix et le sentiment de son maître à son égard.
C'est une façon très valable de lui manifester de l'affection et de l'attention. Le chien sait l'apprécier.

Nous savons que le chien ne comprend pas les subtilités de notre langage, quelle que soit la langue utilisée. Pour lui, ce sont des sons, de différentes tonalités. Il comprendra donc par association.

Nous prononçons par exemple un mot très simple: assis. Le chien ne comprendra pas tout de suite, uniquement par le son. Il est beaucoup plus sensible au mouvement, au geste qu'on fait, au signe. 
Pour qu'il comprenne bien, il faut associer le geste "assis" (en appuyant sur son arrière-train) et le son de la voix.

 
Le ton de la voix est assez important. Lorsqu'on parle au chien, on attire son attention en précédant chaque commandement de son nom. 

Il n'est pas nécessaire de le prononcer sur un ton de colère. 
On ne le gronde pas, on veut seulement capter son attention afin qu'il soit attentif à ce qu'on lui dira. Ce qui importe, c'est la façon d'émettre les commandements. Ceux-ci devront être prononcés sur un ton ferme, de façon à ce que le chien sente clairement qu'il n'a pas d'autre choix que d'obéir.

On pourra prononcer le nom du chien avec plus d'insistance, sur un ton plus fort, pour le gronder s'il fait quelque chose de mal. 
Le chien, n'étant pas habitué à entendre prononcer son nom sur ce ton, comprendra qu'il a contrarié son maître et que celui-ci le réprimande. Il est donc important de ne pas abuser de ce ton sévère, car alors il n'aurait plus aucune signification.

Il est aussi très important de faire comprendre au chien pourquoi on lui parle fort. 
En entendant son nom prononcé sur un ton de colère, il baissera la queue et les oreilles. Il faut alors lui faire comprendre sur-le-champ la raison de l'insatisfaction. 
Si on le punit sans lui faire comprendre pourquoi, c'est inutile. Il recommencera. 
Rien ne sert non plus de crier après l'animal continuellement puisqu'il ne comprend pas.

En fait, un chien peut apprendre n'importe quoi pourvu qu'on le lui enseigne de la bonne façon. Les commandements doivent être courts et précis, toujours les mêmes, et prononcés sur un ton ferme.