Catégories

Conseils pratiques

L'alimentation d'un chien adulte

Le rôle de l’alimentation

Les progrès réalisés en matière de nutrition canine vous permettent de trouver aujourd’hui l’aliment qui répondra de manière très précise aux besoins de votre chien, en fonction de sa taille, de sa race, de son âge ou de son activité.

La race et la taille peuvent être déterminantes :

  • les chiens de petites races ont un métabolisme plus rapide et ont besoin de deux fois plus de calories par jour.
  • les chiens de grandes races ont un plus gros appétit qu’il faut surveiller. Leur alimentation doit contenir un mélange optimisé de minéraux et de vitamines qui les aide à maintenir leurs articulations et cartilages fragiles en bon état.

Si votre chien est très actif, vous pouvez envisager une alimentation spécifique destinée aux chiens adultes qui lui fournira des taux plus élevés de graisses, de protéines et de vitamines telles que la B12 qui libère l’énergie des aliments.

Les chiens moins actifs ont besoin de moins de graisses ; une formule de nourriture « light » leur permettra d’éviter de prendre du poids.

Des chiens peuvent développer une sensibilité à certains aliments. Votre vétérinaire peut recommander une formule alternative pour résoudre ce problème.

Certains aliments ont également pour but de traiter des affections particulières ou de favoriser le rétablissement.

A moins que l’état de votre chien ne change radicalement, il n’y a aucune raison de modifier ses habitudes alimentaires entre le début de l’âge adulte (12-24 mois) jusqu’à la fin de sa sixième année.

Quelles quantités lui donner ?

Respectez les recommandations qui figurent sur les emballages, mais rappelez-vous que celles-ci sont uniquement indicatives. Chaque chien est différent, c’est pourquoi l’essentiel consiste à le nourrir suffisamment afin qu’il conserve une ligne svelte et une bonne santé. Veillez à ce qu’il dispose en permanence d’un bol d’eau fraîche.

Si vous lui donnez des biscuits ou des friandises, n’oubliez pas de réduire ses repas principaux en conséquence.

Changer l’alimentation de votre chien

Il peut arriver que vous ayez besoin de modifier le régime alimentaire de votre chien : état médical particulier, prise de poids, refus de la marque habituelle par lassitude…

Les chiens sont souvent sensibles au changement de régime, veillez donc à ce que la transition soit la plus douce possible. Commencez par mélanger les nouveaux aliments avec votre marque habituelle avant d’augmenter progressivement la proportion pendant sept à dix jours jusqu’à ce que votre chien ne mange plus que les nouveaux aliments.

Quels sont les aliments à éviter ?

  • Bien que de nombreux propriétaires le fassent, ne donnez pas des restes de repas à votre chien car son régime ne sera quasiment jamais équilibré.
  • Ne lui donnez pas non plus de restes gras sinon il prendra du poids.
  • La viande crue peut être infectée de bactéries.
  • Les os peuvent endommager les dents et entraîner des obstructions intestinales.
  • Ne lui servez pas de la nourriture pour chat car celle-ci est conçue pour les chats et son équilibre en vitamines et minéraux est inadapté.
  • Enfin, ne donnez jamais de chocolat à votre animal.