Catégories

Conseils pratiques

L'alimentation du chien de petite taille

Les petits chiens compensent souvent leur petite taille par une forte personnalité. Leurs besoins énergétiques sont aussi différents et inversement proportionnels à leur taille.

Les petits chiens possèdent des métabolismes beaucoup plus rapides et brûlent l’énergie à un rythme bien plus élevé que les plus grands chiens. Un spitz nain, par exemple, nécessite deux fois plus de calories par kilo qu’un grand danois ! Alors soyez vigilant, on ne nourrit pas un grand chien et un petit chien de la même manière…

Nourrir un chien de petite taille 

Tout naturellement, les chiens de races de petite taille ont des petites bouches et de petits estomacs. Ces caractéristiques physiques peuvent poser problème en raison de leurs besoins énergétiques élevés ! Leur gabarit réduit fait qu’ils ont de petits estomacs.  Ainsi, les chiens de petites races ne peuvent pas digérer convenablement de grandes quantités d’aliments à la fois.

Il faut donc alimenter votre petit chien en réduisant les quantités de nourriture et en augmentant la fréquence des repas. Les chiens adultes de petites races doivent souvent se nourrir, à raison de deux à quatre fois par jour, pour satisfaire leurs besoins spécifiques en substances nutritives et en calories, alors que les plus grands chiens peuvent se contenter d’un seul repas quotidien.

Résistez à la tentation de lui donner les restes de cuisine ou de table. Des aliments formulés spécialement pour les chiens de petites races constituent une alternative beaucoup plus saine. Une alimentation industrielle spécifiquement dédiée aux petits chiens contient des protéines de haute qualité, ainsi que des matières grasses et des hydrates de carbone supplémentaires. En plus, l’alimentation est concentrée dans des bouchées de petite taille afin d’encourager la mastication et d’améliorer la digestion.

Chiens de petite et de grande taille : une différence de croissance

Les petits chiens présentent un atout majeur : ils grandissent plus rapidement et vieillissent plus lentement. Les chiots de petites races débutent le sevrage après trois ou quatre semaines et sont considérés comme adultes à l’âge d’un an.

Les races de chiens de plus grande taille peuvent prendre deux fois plus de temps pour atteindre l’âge adulte. Les chiens dits de «grandes races» ont par ailleurs tendance à vieillir plus rapidement, certains chiens étant considérés âgés dès leur cinquième anniversaire.

Mais attention ! Les chiens de petites races ont tendance à devenir des mangeurs difficiles et capricieux, surtout si leur propriétaire cède facilement. Pour éviter que votre chien ne le devienne, le meilleur moyen consiste à respecter strictement une routine alimentaire tout au long de sa vie de chien adulte : mêmes horaires, même régime adapté à sa tranche d’âge, mêmes interdits alimentaires.