Catégories

Conseils pratiques

CROTTES D'ANIMAUX : UN METS DE CHOIX POUR VOTRE CHIEN ?

« Quelle horreur ! Mon chien mange des crottes ! » Vous avez peut être eu cette réaction lorsque vous avez observé votre compagnon dévorer ses propres selles ou celles d'un autre animal. Ce phénomène peu ragoûtant (de notre point de vue d'être humain) est appelé « coprophagie.

Pourquoi certains chiens sont ils coprophages ? 

Chez le chiot, la coprophagie peut être simplement due au besoin d'exploration de l'environnement auquel il s'adonne en mâchonnant tout ce qui se trouve sur son passage. Certains chiens semblent aussi avoir une prédisposition génétique à la coprophagie, dans ce cas elle disparaît vers l'âge de 1 an. Lorsqu'il s'agit d'un chien adulte, trois situations existent :

  • premièrement, il est normal que votre chien apprécie les excréments d'herbivores. Ces derniers sont riches en fibres et ne présentent pas de danger pour sa santé.
  • deuxièmement, un chien ingérant les crottes d'autres chiens pourrait ainsi se soumettre à un comportement hiérarchique ou perpétuer une habitude prise étant chiot. Les selles de certains chats recevant des aliments industriels peuvent être particulièrement attractives pour le chien. Enfin, la chienne ingère aussi les excréments de ses chiots pour préserver l'hygiène de sa tanière.
  • dans la troisième situation, le chien ingère ses propres selles. Ceci peut révéler de l'anxiété, de l'ennui, une peur que vous trouviez des excréments dans la maison ou un trouble de la digestion, notamment au niveau du pancréas.

Comment éviter ou faire disparaître la coprophagie ?

La coprophagie n'induit en général pas de troubles de la santé, sauf lorsque les selles ingérées sont contaminées par des parasites. Pour prévenir ce comportement, veillez à offrir à votre ami quotidiennement et à heures fixes un repas équilibré et consacrez lui le plus de temps possible.Si votre chien est coprophage, il est inutile de le punir. La solution consiste à l'empêcher d'avoir accès aux selles en le tenant en laisse en promenade et en ramassant les crottes auxquelles il a accès au jardin. Un bilan de santé peut s'avérer utile afin de dépister toute anomalie de la digestion.