Catégories

Conseils pratiques

QUEL PANIER POUR MON CHIEN ?

Lieu de couchage et de refuge sûr, le panier possède une importance forte pour le chien. Le panier est bien plus qu'un lieu de repos. Il a une valeur sociale et représente un refuge que tous doivent respecter.

Quel type choisir ?

Corbeille, couffin, matelas, coussin, niche... Tout ce qui peut matérialiser un couchage au sol peut faire office de panier à condition qu'il soit confortable et facile d'entretien. Il doit être adapté à la taille du chien.

Le chien doit pouvoir se mettre en boule. Si son panier est trop petit, son sommeil ne sera pas de qualité et il ira dormir ailleurs.

Au contraire, si le panier est trop grand, il ne se sentira pas en sécurité et se mettra en boule sans un coin de la pièce.

Il y recherche la chaleur et la protection physique. Les niches sont conseillés pour les chiens anxieux. 

Les matériaux doivent résister aux dents et aux griffes d'un animal mordilleur qui aime gratter sa couche.

Pour les séniors aux articulations douloureuses, un matelas moelleux est préférable à une corbeille à rebord.

Sa place

L'emplacement du panier est stratégique car il indique le statut hiérarchique du chien dans la famille.

Il ne faut pas laisser votre chien dormir en hauteur (lit, fauteuil ou canapé)., ni dans un lieu de passage comme en bas ou en haut des escaliers.

Il ne doit pas non plus s'installer au milieu de la pièce, privilège du chef qui peut contrôler les allers et venus de tous.

La couche du chien doit être considérée comme un endroit bien à lui et interdit aux autres (humains ou animaux).

De même, il vaut mieux éviter qu'il dorme sous un meuble comme une table de salon, un lit ou dans un placard. Acculé dans son refuge, le chien risque de grogner et mordre quiconque ose s'en approcher.

Il revient au maître et non au chien de choisir et imposer la place du panier dans la maison. Il devra être idéalement au sol, en retrait, dans un endroit calme et à l'abri des courants d'air.

Dans le salon : dans un coin, loin des issues, en évitant l'aire de la télévision et du canapé.

Dans la chambre : dans un coin, loin de la porte

La cuisine n'est pas une pièce recommandée pour des raisons d'hygiène et parce que les passages sont fréquents.

Où faire dormir le chiot ?

Après l'adoption, les premières nuits pour le chiot sont éprouvantes. Séparé de sa mère et de la fratrie, perdu dans sa nouvelle maison, le jeune chien gémit et hurle de détresse. Faites le dormir les premières nuits, proche de vous. La proximité de ses maîtres l'apaise immédiatement. Mais il est fortement déconseillé de le faire dormir dans votre lit pour des raisons d'hygiène. 

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LES PRODUITS