Catégories

Conseils pratiques

Un bilan de santé pour votre chien

Quand faire un bilan de santé à son chien ?

A l'occasion d'un problème de santé :

A l'instar de la santé humaine, la consultation ne s'accompagne pas systématiquement par un bilan sanguin, radiologique ou autre.

Néanmoins, certains cas vont souvent amener votre vétérinaire à proposer des examens complémentaires (amaigrissement brutal ou soif anormal). C'est le cas notamment des maladies chroniques, où les symptômes évoluent lentement ou les maladies présentant peu de symptômes.

La médecine vétérinaire a pris le pas de la médecine humaine en passant d'une médecine curative à une médecine préventive. Ces avantages sont considérables dans l'amélioration des conditions de vie de vos compagnons, mais elle a un coût.

Il est conseillé de faire un bilan sanguin vers 7-8 ans puis tous les ans, à l'occasion de la visite vaccinale par exemple. La surveillance de l'urée et de la créatinine sanguines, ainsi qu'un simple examen urinaire permettent de déceler un début de problèmes rénaux chez votre chien vieillissant.

Pour les animaux diabétiques, ces examens lors de pathologies, permettent d'adapter le traitement.

Quelques examens que votre vétérinaires est susceptible de vous conseiller

Le choix des examens complémentaires est bien évidemment du ressort de votre vétérinaire mais nous pouvons anticiper ses préconisations en fonction de l'appareil touché :

Pour l'appareil respiratoire : radiographie

Pour l'appareil urinaire : examen d'urine avec des bandelettes souvent associé à un examen sanguin (urée, créatinine)

Pour les problèmes cardiaques : radiographie et échographie

Pour le tube digestif : radiologie associée à des examens sanguins, coprologie pour recherche de parasites intestinaux.

Echographie abdominale pour la recherche d'éventuelles tumeurs hépatiques

Pour une maladie fébriles : hématologie pour numération des globules rouges et des globules blancs, comptage des plaquettes et étude morphologique des cellules par frottis sanguin.

Problèmes locomoteurs : radiographie qui peut se réaliser sous anesthésie, le chien n'étant pas toujours coopératif. L'anesthésie est indispensable pour réaliser des clichés du crâne, des hanches et de la colonne vertébrale.

Cette liste n'est pas limitative, le résultat de certains examens pouvant amener d'autres recherches. 
Le praticien devra donc, en accord avec le propriétaire, procéder aux examens nécessaires à l'établissement du diagnostic, tout en tenant compte des contraintes financières que cela peut entraîner.