Catégories

Conseils pratiques

Le voyage en voiture

Pour habituer, si possible, le chaton ou le chat à voyager en voiture dans un panier ou dans une caisse de transport, il est conseillé de le soumettre, à partir de l'âge de 3 mois à de courts déplacements dans le voisinage. Un de ses premiers déplacements sera la visite chez le vétérinaire pour les vaccinations obligatoires. 

Avant d'avoir reçu les injections réglementaires, votre chaton ne doit pas en principe vagabonder hors de la maison.

Il est bon, dans tous les cas, d'habituer votre chat à son panier de transport en le laissant librement entrer et sortir de celui-ci pendant quelques semaines. Placez dans le panier un de vos vieux vêtements après l'avoir laissé un certain temps dans le panier de linge sale pour recueillir certaines odeurs.Votre chat associera son panier à votre odeur et se sentira en sécurité.

L'accoutumance

Il n'est pas recommandé que le premier voyage en voiture mène le chat chez le vétérinaire, car l'animal fera une autre déplorable association avec l'automobile (sa seule expérience préalable ayant été probablement le trajet entre son lieu de naissance, sa mère et votre maison). Si un chat ne voyage en voiture que pour percevoir une piqûre, il ne peut craindre d'un déplacement en voiture et se comporter d'une façon problématique.

Ne nourrissez pas votre chaton ou votre chat avant un voyage en voiture pour éviter le risque de vomissement. Certaines grandes caisses de transport rigides comportent une bouteille d'eau avec un goutte-à-goutte, sinon prévoyez un récipient d'eau.

Idéalement, placez le chat dans son panier et installez-le sur la banquette arrière ou dans le compartiment à bagages dans un break. Utilisez un harnais ou une ceinture de sécurité, ou calez le panier ou la caisse pour qu'ils soient maintenus en cas de freinage brutal ou de choc.

Le voyage

faites effectuer au chat quelques courtes promenades pour commencer. Lors du retour à la maison, laissez-le libre de sortir du panier à sa guise. Vous aurez préparé auparavant quelques friandises et un bol d'eau fraîche qu'il trouvera en sortant. De telles attentions rendent le voyage en voiture et le séjour en panier moins traumatisants. Ces petites escapades seront effectuées trois ou quatre fois par semaine.

Si votre chaton ne montre plus de signes d'angoisse, allongez la durée de parcours. Assurez-vous toujours que votre voiture est bien aérée et surtout, que la température n'y est jamais trop élevée. 

En été, votre chat adulte peut très vite succomber à un coup de chaleur dans la voiture. En hiver, il peut souffrir d'hypothermie.

Bien préparer votre chat au voyage en voiture garantit des déplacements sans problèmes, par exemple en cas d'urgence.