Catégories

Conseils pratiques

Le marquage par jet d'urine

Le jet d'urine utilisé comme mode de communication est un acte délibéré qui doit être distingué de l'évacuation normale naturelle d'une vessie pleine. On a pu observer que les chats peuvent déposer leur marques d'urine quel que soit l'état de leur vessie et qu'ils se comportent de cette façon selon un processus bien établi au cours duquel la zone arrosée, comme le nombre de jets émis, sont constants, indépendamment de quelques variations du volume d'urine rejeté.

Le marquage par l'urine est généralement associé à une posture caractéristique : les chats tournent le dos à l'endroit à marquer et projettent quelques brefs jets d'urine horizontaux contre la surface verticale. Généralement, l'extrémité de la queue tremble pendant l'émission, le dos est arqué, les pattes arrière piétinent et le chat fait preuve sur sa face d'une concentration extrême.

L'une des raisons pour lesquelles les chats procèdent au marquage par l'urine en restant debout est qu'il veulent marquer à hauteur du nez des autres chats, qui percevront ainsi plus facilement le signal. Mais les chats peuvent aussi marquer leur passage en étant accroupis. La fonction exacte du marquage accroupi dans la communication féline reste encore un mystère, et il n'est pas aussi pratiqué que le marquage par jets. Mais il existe, et certains chats emploient une combinaison des deux types de marquage, afin de mieux exprimer leur signal.

Si la croyance populaire attribue ce comportement exclusivement aux matous, on sait maintenant que la plupart des chats déposent leur message d'odeurs sur la périphérie de leur territoire extérieur à intervalle régulier et que les chats des deux sexes utilisent ces marquages comme un important outil de communication, qu'ils soient stérilisés ou non.

Les fonctions du marquage

L'un des motifs primordiaux du marquage d'un territoire extérieur est l'instauration d'un système fondé sur le partage du temps. ce système garantit non seulement une exploitation modérée de la ressource de chasse, mais minimise le risque de contact avec des individus étrangers.

Cette fonction n'est pas la seule application du marquage olfactif. Quand le marquage par l'urine est pratiqué par des sujets mâles ou femelles sexuellement actifs, il sert à signaler la disponibilité de la femelle et attire les chats.

les matous portent une grande attention aux marquages des femelles en chaleur, car ceux-ci contiennent une masse d'informations concernant le degré de réceptivité et les chances d'accouplement. Il existe un aspect important spécifique au marquage par l'urine quand il est lié à l'activité sexuelle : les chats s'expriment alors souvent vocalement en déposant leur message. Cette forme de marquage n'est pratiquée que par les mâles entiers et elle disparaît définitivement avec la castration.