Catégories

Conseils pratiques

L'instinct de chasseur

Pour de nombreux maîtres, la perspective de voir leur chat participer à la destruction de la vie sauvage est très déprimante, et le paradoxe est que de nombreux amoureux des chats soient aussi des admirateurs d'oiseaux, très inquiets quant à la préservation de la vie sauvage. La réalité veut que les chats aient besoin de chasser : c'est pourquoi, même maintenus dans un environnement domestiqué, ils ne sont pas pour autant moins enclins à chasser et à tuer des proies que quand ils vivent complètement à l'état sauvage.

La motivation de la chasse n'a strictement rien à voir avec la faim, et toute tentative visant à limiter le désir de destruction par une sorte de suralimentation ne réussit que lorsque votre chat, devenu obèse, ne peut plus capturer ses proies.

Même dans cette situation, le chat reste programmé pour tuer et , lorsque les mouvements et les bruits se combinent pour déclencher son instinct, il part en chasse.

Pour les maîtres désireux de freiner les désirs de chasse de leur compagnon, il existe plusieurs options tenant néanmoins compte de son héritage instinctif. Cependant, ces solutions demandent l'acceptation de certains compromis. Elles respectent le besoin du chat de répondre aux appels de la nature en chassant et en tuant toutes sortes de proies, mais elles offrent au maître la contrôle du genre de proies. En effet, les chats peuvent facilement apprendre à chasser des leurres et des sources de nourriture sous la surveillance du maître.

Le jeu et le plaisir

Le jeu est une activité essentielle pour les chats qui, chaque jour, doivent pouvoir demeurer fidèles à leur comportement naturel et pratiquer les techniques de survie qui ont garanti la pérennité de l'espèce.

En fait la chasse est une des techniques qui mènent à la situation de jeu. c'est en identifiant comment la rapidité des mouvements et la sonorité aiguë déclenchent l'instinct de chasse que les maîtres peuvent choisir les jouets les plus aptes à stimuler les mêmes réactions.

Il importe pour les chats d'avoir la possibilité d'attraper et de tuer certains leurres, et les jouets peuvent répondre à cette nécessité. Outre le déclenchement de l'instinct de chasse, ils doivent se montrer résistants et ne pas se briser ou se fragmenter. A l'état sauvage, les chats peuvent consacrer six heures par jour à la chasse, et les maîtres doivent être prêts à consacrer une bonne partie de leur temps libre au jeu.

Les chats ont aussi besoin de ces moments de jeu pour perfectionner d'autres capacités, notamment celles qui associent agilité et mouvement. Cela signifie que les sessions de jeu doivent être variées, à la fois par leur contenu et leur localisation. 

L'utilisation de jouets qui encouragent la liberté de mouvement, l'escalade et l'exploration est importante. Les jouets qui encouragent les activités indépendantes tout en impliquant le maître, se révèlent très bénéfiques, et un jouet genre canne à pêche est très bien adapté à cet objectif.