Catégories

Conseils pratiques

Les soins au chat malade

Chaque problème de santé de votre chat, qu'il soit bénin ou sérieux, fait de vous un intervenant actif , généralement un infirmier. Il faut donc apprendre certaines techniques, notamment en ce qui concerne la manipulation d'un chat malade, l'administration des médicaments ou la prise de température.

La manipulation d'un chat pour un examen

Il existe quatre méthodes principales pour tenir un chat. N'oubliez jamais qu'un chat malade peut réagir violemment ou chercher à s'échapper à tout prix. Certains chats exigent d'être maintenus beaucoup plus fortement que d'autres.

L'immobilisation du chat

Pour mieux immobiliser le chat, enveloppez-le dans une serviette, un drap ou une couverture.

Si votre chat est un maître de l'esquive et se débat, immobilisez-le en tenant ses quatre pattes.

une autre technique est de le tenir par la peau du cou en le maintenant fermement sur une surface plane pour empêcher toute tentative de griffage. 

Si l'animal est calme et ne souffre pas, le tenir dans ses bras est un bon moyen de le transporter. tenez-le fermement sans serrer et assez près de votre corps pour éviter qu'il ne s'échappe brusquement.

La prise de température

Celle-ci s'effectue par introduction d'un thermomètre dans le rectum. Mais ne vous y risquez pas. la plupart des chats refusent cette "humiliation", se fâchent, et leur température s'élève encore. Mais si vous y tenez, sachez que la température normale est d'environ 38.5°C.

L'administration de médicaments

Ce n'est jamais facile. Bien que le vétérinaire fasse en principe le choix de préparation aussi agréables que possible pour le chat, tout liquide ou comprimé écrasé mélangé à la nourriture est généralement très vite détecté. Le chat s'éloigne alors de son bol, préférant jeûner que de prendre son médicament.

la technique de base consiste à prendre la tête du chat, à l'incliner vers l'arrière jusqu'à ce que sa bouche s'ouvre automatiquement une fraction de seconde.

Maintenez alors la bouche ouverte en pressant la commissure des lèvres de chaque côté, entre les dents, avec le pouce et l'index.

L'administration d'un comprimé

Pour absorber un comprimé (ou une pilule) par un chat, il faut l'introduire le plus en arrière possible dans la bouche. Poussez rapidement le comprimé avec l'index (ou prudemment à l'aide d'un crayon si vous craignez pour votre doigt) à l'arrière de la langue.

Refermez la bouche immédiatement. Certains médicaments peuvent être prescrits sous forme de pilules au goût agréable que le chat avalera peut-être de bon gré.

L'administration d'un liquide

En maintenant la tête du chat de la même façon, vous pouvez lui donner des médicaments liquides. Mais ne forcez pas et n'inondez pas de produit la bouche du chat, qui pourrait s'étrangler, paniquer et se révolter violemment. 

Un calmant préalable

Si votre compagnon devient sauvage quand il faut aller chez le vétérinaire, donnez-lui, avant de quitter la maison un sédatif.