Catégories

Conseils pratiques

Les affections de la peau et les parasites

Les chats sont sujets à de nombreuses maladies de peau dont le diagnostic précis requiert un examen et parfois des analyses effectuées par un vétérinaire. Certaines affections sont d'origine parasitaire, d'autres non, mais les deux sortes sont courantes, et vous devez vous en préoccuper à chaque toilettage.

La présence d'une seule puce, extrêmement difficile à localiser, peut déclencher de vives irritations étendues à toute la peau, qui sont une réaction allergique à la salive du parasite injectée au point de succion du sang. A la fin de l'été, les taches orange sur le pelage de la tête et des oreilles ou entre les coussinets des pattes révèlent la présence d'aoûtats.

Voici les éléments susceptibles d'éclairer le vétérinaire dans le diagnostic d'une affection de la peau.

  • Le chat a-t-il des préférences alimentaires trop marquées ne lui assurant pas un régime équilibré et varié ? Dans ce cas, il peut souffrir d'une carence en vitamines.
  • Son état se reproduit-il à intervalles réguliers ou à certaines époques de l'année ? Il s'agirait alors d'une allergie.
  • Le chat est-il stérilisé ? Un trouble hormonal pourrait entraîner une maladie de peau.

Que faire ?

Si vous constatez ou suspectez la présence d'un quelconque parasite de la peau tels que puces, poux, tiques, aoûtats...procurez vous un produit anti-parasitaire pour chats.

Les puces 

Les puces et plus rarement les poux et les tiques risquent d'abîmer  le pelage de votre chat. recherchez les parasites ou la présence de petites particules noires constituées en fait, par les déjections des puces dans la fourrure. N'oubliez pas que les parasites sont plus nombreux par temps chaud. Outre les lésions de la peau et une irritation qui peut être insupportable, les puces peuvent introduire des larves de ténias et certains virus.

Du fait que les oeufs de puce sont secs et non pas collés aux poils comme ceux des poux, ils tombent du corps du chat et se répandent dans les tapis, literies, meubles et parquets. Il est donc important d'utiliser dans la maison un aérosol vétérinaire spécifique.

Les poux

Il existe deux types de poux susceptibles d'infester les chats : les suceurs et les piqueurs. Bien qu'ils puissent envahir tout le corps, ils privilégient la tête. Un infestation massive de poux peut fatiguer l'animal et provoquer une anémie.

Les tiques

Les chats vivant en liberté à la campagne peuvent recueillir des tiques lors de leurs vagabondages. Ces parasites sont gonflent du sang absorbé jusqu'à atteindre la taille et la couleur d'un grain de cassis. N'arrachez pas les tiques qui laissent, en général, leur tête accrochée à la peau du chat avec risque d'abcès. Appliquez un produit spécifique ou une goutte de chloroforme sur le corps de la tique et attendez que le parasite se détache. Vous pouvez aussi utiliser un crochet spécial.

La gale

La gale, causée par des acariens, peut être à l'origine de zones sèches d'aspect mité sur la tête du chat et autour des oreilles. Ces parasites, difficilement visibles à l'oeil nu, s'incrustent dans la peau. Il existe plusieurs types de gale chez le chat, la gale auriculaire, la gale du corps et le cheyletiellose.

Autres parasites

Les aoûtats ou autres acariens provoquent des démangeaisons et des dermatoses à l'automne, et la teigne des fourrures peut entraîner une production excessive de pellicules.

La teigne tonsurante

Ce champignon parasitaire annulaire peut provoquer des dermatoses. Les signes cliniques  sont parfois insignifiants (zones squameuses sous les poils) ou plus visibles, sous forme de petites tonsures circulaires à bordures humides et croûteuses. La teigne tonsurante, très discrète chez le chat par rapport aux signes cliniques observés chez l'homme ou le bétail, peut nécessiter, pour être diagnostiquée, un examen en lumière ultraviolette ou une culture de champignons à partir d'un poil, mais elle est curable par des médicaments administrés par voie orale.