Catégories

Conseils pratiques

Les dermatoses non parasitaires

L'eczéma, les dermatites, les plaies humides... peuvent être causés par une infection bactérienne, une allergie alimentaire, une exposition au soleil (chez les chats blancs), une carences en vitamines ou tout autre défaut nutritionnel, des troubles hormonaux ou le contact avec des produits irritants ou urticants. Une dépilation au niveau du ventre avec suintements et formation de croûtes rougeâtres est une des dermatoses les plus communes. 

Que faire ?

Si le chat présentes des plaies suintantes, coupez les poils entourant les lésions, car l'air facilite la cicatrisation alors que le "collage" du pelage favorise l'infection.N'appliquez ni poudre ni crème sans l'avis du vétérinaire : l'animal risque de lécher le produit qui peut être toxique pour lui. Vous pouvez cependant baigner doucement la partie enflammée avec de l'eau tiède et un antiseptique dilué, puis sécher en tamponnant. Mais le chat lèche ou mordille sans arrêt la zone irritée, envisagez la pose d'une collerette en plastique.

Le traitement vétérinaire des dermatoses non parasitaires est, en général, couronné de succès.

Les infections bactériennes sont traitées par des antibiotiques.

Les allergies alimentaires requièrent l'identification précise de la cause, dont la suppression intervient aussitôt, tandis qu'un soulagement immédiat est obtenu par des médicaments anti-histaminiques ou par des corticoïdes.

Les carences alimentaires sont très facile à corriger par l'addition de suppléments nutritionnels à un régime par ailleurs très équilibré.

Les troubles hormonaux sont traités par administration d'hormones par voie orale, par injections ou par implants sous-cutanés.