Catégories

Conseils pratiques

Choisir le bon shampooing pour chat

« Tous les shampooings ne sont pas forcément adaptés à votre chat. »

Pour avoir un animal en pleine forme et bien soigné, il ne faut pas hésiter à lui donner un bon bain et donc laver son chat. Ce dernier est meilleur avec du shampooing sélectionné spécialement pour votre compagnon à poils. Sachez que ces produits présentent divers avantages pour permettre à votre petit compagnon de bénéficier d’un pelage propre et soyeux. Tous les shampooings ne sont pas forcément adaptés à votre chat, il est donc important de prendre en compte divers critères avant d’en choisir un pour son matou. Comment bien choisir le shampooing de votre chat ? Pourquoi est-il nécessaire d’utiliser un shampoing pour chat et comment l’utiliser ?

« Il est important de lire l’étiquette du shampooing. »

Le fait d’utiliser un shampooing peut être vu d’un point de vue esthétique. Par exemple, la majorité des produits pour laver son chat est faite à base d’huiles essentielles contribuant à la brillance et au soin du pelage de celui-ci. Il existe même des produits particulièrement conçus pour stopper les chutes de poils ou pour adoucir certains types de peau. Mis à part la beauté, il est également important de l’employer pour des raisons de santé. L’épiderme du chat étant différent de la nôtre, celui-ci ne peut être lavé qu’avec du nettoyant spécial chat. Les produits de toilettage pour félin ont généralement pour but d’éradiquer les parasites ou de préserver la vitalité de la peau de l’animal de compagnie. Aussi, pour laver son chat, il faut utiliser des shampooings spécifiques.

Mais, comment choisir le bon produit ? Il est vrai que le choix est difficile quand vous arrivez sur le marché des articles pour chat. Pour cela, il est conseillé de choisir le shampooing adapté à votre chat en fonction de son type de fourrure. Il vous suffit de lire l’étiquette sur la bouteille et de vérifier si c’est un produit pour chat à poil long ou à poil court ou à poil long.

« Ne pas oublier de le calmer avant de le mouiller. »

D’autre part, la santé de l’épiderme de votre chat est également à prendre en compte. Il est tout d’abord nécessaire de vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour savoir si votre animal possède une peau sèche ou grasse, s’il souffre éventuellement de démangeaisons ou d’irritations cutanées. Si c’est le cas, il est recommandé de choisir un gel douche anti-démangeaison ou anti-séborrhéique.

Après avoir trouvé le produit idéal, il est temps de laver son chat. Concernant le toilettage proprement dit, il faut d’abord brosser votre animal avant de le poser dans l’eau. Ne pas oublier de le calmer avant de le mouiller pour ne pas prendre le risque de recevoir un coup de griffe. Mettez votre chat dans une cuvette, contenant de l’eau légèrement tiède. Verser du shampooing sur la main et l’appliquer sur celui-ci, en évitant que ses yeux. Frottez doucement par la suite, afin que les actifs agissent sur sa fourrure. Ne jamais négliger de protéger ses oreilles avec du coton. Le rinçage vient compléter le processus avant de terminer par un long séchage.

Il est à noter qu’utiliser votre propre shampooing sur votre chat est fortement déconseillé. La peau du chat est dotée d’un pH neutre alors que celle des hommes du pH acide. Le shampoing destiné aux humains risque donc de provoquer des irritations sur la peau de l’animal et peut aussi entraîner la chute de ses poils.

« Un mauvais produit peut lui faire perdre ses poils ou irriter sa peau. »

Il est recommandé d’utiliser un shampooing pour que votre chat soit beau, et arbore un pelage brillant et soyeux. Vous serez aussi fier, car celui-ci sentira bon et sera d’autant plus présentable. Toutefois, n’oubliez pas que laver son chat peut être dangereux, autant pour vous que pour l’animal. Concernant ce dernier, le fait d’opter pour un mauvais produit peut lui faire perdre ses poils ou irriter sa peau. Pour votre part, un chat qui n’est pas habitué à être savonné peut devenir très nerveux. Il faut donc bien le tenir et savoir le rassurer afin d’éviter les griffures profondes.