Catégories

Conseils pratiques

En latin, jouer et apprendre se disant de la même manière : ludare.

Si le lien entre les deux activités est souvent utilisé à l"école, il est plus que conseillé dans le dressage d'un chien. En effet, le jeu offre pour un maître et son compagnon à quatre pattes de passer du temps ensemble, de se défouler et d'apprendre tout un tas de règles difficilement assimilables autrement. Attendre, courir, suivre, sauter ou s'asseoir sont d'autant d'actions qu'un chien exécute grâce au jeu avant de le reproduire à la maison, quand vous le lui demander.

Objets apportés

Lancer une balle à son chien pour qu'il la rapporte : qui n'a jamais jouer à ce jeu ? Pratique pour le maître qui n'a quasiment rien à faire, le lancer d'objets n'a d'intérêt que s'il est suivi d'un rapport. Il faut savoir que ce jeu est beaucoup plus difficile qu'il n'y parait, pour vous comme pour lui. Plus votre chien est excité, plus il a des difficultés à lâcher l'objet. Cependant, c'est un exercice très formateur car il lui apprend à maîtriser ses mouvements et à contrôler sa mâchoire. Déposer le jouet à vos pieds alors qu'il préfèrerait aller à l'autre bout du terrain relève aussi de l'exploit. Mais si vous y arrivez dans le jeu, ce sera alors plus facile dans d'autres circonstances.

Dans la pratique, presque tous les chiens ont au moins le réflexe de courir après l'objet et de le saisir dans la gueule. A vous de l'appeler pour qu'il revienne et le lâche à vos pieds. S'il refuse, désintéressez-vous de lui pour qu'il comprenne que pour continuer à jouer, il a besoin de vous et doit donc vous redonner l'objet. Pour vous aider, vous pouvez utiliser un journal que vous faites semblant de lire quand votre chien refuse de lâcher. Le papier crée une rupture du contact visuel entre vous deux et oblige l'animal à rechercher votre attention. Dès que l'objet est à terre, saisissez-le et renvoyez-le aussitôt. Progressivement, la routine s'installe et votre chien comprend qu'il a tout intérêt à vous ramener l'objet s'il veut continuer à jouer.

La poursuite

La poursuite est un excellent jeu pour l'apprentissage et le développement de votre chien, à condition que les rôles soient régulièrement inversés. Entamez une course dans le jardin ou un parc et encouragez votre compagnon à vous suivre. Puis arrêtez-vous et changez de direction. Vous pouvez aussi accélérer ou ralentir, vous cacher derrière un arbre ou sauter sur un rocher. Aux aguets, l'animal apprend à anticiper vos mouvements, à garder un oeil sur vous et vous suivre dans la joie.

La recherche

La recherche d'un objet caché permet de développer la concentration du chien et lui apprend à bien observer et interpréter les attitudes de son maître. Commencez par jouer avec un chiffon ou un jouet en plastique puis cachez-le sous un coussin ou dans un fourré, sous les yeux de votre chien. Prononcez le mot "cherche" et incitez votre animal à vous le rapporter. Petit à petit, cachez l'objet dans des endroits moins évidents jusqu'à créer un véritable jeu de piste menant au trésor. Vos encouragements et vos intonations de voix doivent vous aider à guider votre chien. N'oubliez pas de le féliciter chaleureusement lorsqu'il atteint son but.

Les jeux moins conseillés

Certains jeux n'ont pas de réelles vertus et risquent plus de surexciter le chien qu'autre chose. Les jeux de force, par exemple, développent l'agressivité, sa persévérance et son esprit de domination au risque de vous tenir tête. Mordre une corde et tirer dessus développe sa mâchoire qui sera d'autant plus dangereuse en cas de morsure.