Catégories

Conseils pratiques

Tout au long de leur vie, les chats peuvent attraper un certain nombre de maladies contagieuses. Ces affections peuvent affecter gravement leur santé, voire même entraîner leur mort. La vaccination est donc la meilleure protection.

Pourquoi faire vacciner son chat ?

Dès l'âge de 8 semaines, votre chaton peut bénéficier d'une protection contre plusieurs maladies comme le typhus, le coryza, la rage, la chlamydophilose et la leucose. Cette protection lui est offerte suite à l'injection de vaccins administrés tous les ans ou tous les 2-3 ans selon la maladie concernée. Tous les chats n'ont pas besoin d'être immunisés contre l'ensemble des maladies. Votre vétérinaire effectuera les vaccins adaptés au mode de vie spécifique de votre ami.

A quel moment vacciner son chat ?

Dès l'âge de deux mois, les chatons ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. Or, c'est un âge où ils sont particulièrement sensibles aux maladies.

Dès l'acquisition d'un chaton, il est particulièrement important de le faire vacciner par un vétérinaire. Il doit recevoir deux injections à environ un mois d'intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles vous voulez le protéger. Dans certains cas, la première injection aura déjà été réalisée lorsque vous adopterez votre compagnon. Dans de tels cas, n'oubliez pas le rappel un mois plus tard indispensable à l'obtention d'une bonne immunité.

En pratique, quand et comment doit on faire vacciner son chat ?

La vaccination contre les maladies virales se pratique sur les chatons dès l'âge de 2 mois. Elle nécessite deux injections à un mois d'intervalle. Un rappel annuel complète ensuite cette protection. Comme chez l'homme, les défenses immunitaires diminuent avec l'âge, il est donc aussi important de vacciner un chat âgé qu'un chaton. Il est préférable de ne pas vacciner les chats dont l'état général est mauvais et ceux qui sont fortement infestés par des parasites (internes ou externes). N'oubliez donc pas de le vermifuger !

Que se passe-t-il lorsqu'on oublie la date du rappel ?

Très vite, l'immunité acquise grâce au vaccin, s'épuise et votre chat n'est plus protégé. S'il entre en contact avec un animal malade, il développera à son tour la maladie. Il est donc indispensable de respecter les dates de rappels annuels.