Catégories

Conseils pratiques

L'alimentation

Conseils pratiques

Les compléments alimentaires 

Une bonne alimentation équilibrée est un facteur essentiel pour une bonne santé.

Les compléments alimentaires peuvent compléter la ration alimentaire journalière pour pallier aux carences de votre animal en acides gras essentiels, calcium et vitamines et doivent être administrés sous contrôle vétérinaire. 

Il est toujours possible d'en fournir en cure à son animal pour l'aider à affronter les désagréments de baisse de température pendant la saison froide.

Quel type d'alimentation ?

Il existe différentes présentations sur le marché,  aliments humides (pâtées, bouchées) ou secs (croquettes)

La qualité de ces aliments ne dépend pas de leur présentation. Vous pouvez donc opter pour un type ou les deux. Ces présentations sont adaptées aux besoins nutritionnels de votre compagnon et présentent l'avantage d'un aliment complet.

Il n'est donc pas déconseillé de donner en plus des compléments minéraux et vitaminés qui n'auront pour effet que de déséquilibrer la ration de votre animal.

De même, vous serez tenter de donner des friandises. Il est conseillé de les donner en petite quantité afin de préserver l'équilibre alimentaire. L'apport ne doit pas dépasser plus de 10% des aliments consommés dans la journée.

Quelques règles sont toutefois à respecter dans le choix de l'alimentation. Elle doit être adaptée à la condition de votre animal. Des aliments existent pour une alimentation spécifique.

- Chiot ou chaton

- Adulte stérilisé ou non

- Senior

- Chiens de petites ou de grandes races

 -Chienne ou chatte en gestation ou en cours d'allaitement

Quelle quantité d'aliment dois je lui donner ?

La quantité d'aliment doit être correctement évaluée afin d'éviter le surpoids ou la sous-alimentation.

Un tableau présent sur les paquets de croquettes ou sur les boîtes vous indique la ration alimentaire journalière en fonction du poids idéal de l'animal.

Si votre animal est en surpoids, regardez la quantité conseillée pour un poids inférieur à son poids actuel. A l'inverse, si votre animal est maigre, regardez la quantité supérieure.

Il est utile de peser régulièrement votre animal et d'adapter sa ration alimentaire en fonction de son poids. Elle peut varier d'un individu à l'autre. En pesant votre animal à intervalles réguliers, vous pourrez apprécier si les quantités lui permettent de maintenir son poids stable.  

Comment changer son alimentation ?

Votre chien ou votre chat est habitué à manger la même chose. Les différences de croquettes ou boîtes n'ont pas la même composition. Changer brutalement son alimentation peut lui provoquer des troubles digestifs (vomissements, diarrhées).

Lorsque vous devez changer son alimentation, vous devez habituer son organisme et procéder progressivement. Commencez avec une petite proportion de nouvelles croquettes dans ses croquettes habituelles. Il faut ensuite augmenter la dose des nouvelles croquettes et diminuer celle des anciennes. Ainsi, au bout de 8 à 10 jours, vous pourrez lui donner une ration complète de nouvelles croquettes.

Donner le biberon à votre chiot 

Il convient d'utiliser un lait maternisé spécifique que vous trouverez chez votre vétérinaire. Il sera parfaitement adapté à leurs besoins spécifiques.

Pour la préparation du lait, il suffit de vous conformer aux indications présentes sur la boite. Le lait doit être servi tiède. Le biberon adapté se trouve dans la boite de lait maternisé. Sa tétine doit être coupée de manière à permettre au nouveau-né de téter sans risque de déglutition. A partir de 3 semaines, vous pouvez laisser à disposition de l'aliment solide spécifique chiots ou chatons (croquettes ou pâtées). Il débuteront progressivement le sevrage.